Le destin d’un écrivain chilien : de la dictature de Pinochet au succès mondiale d’une littérature sensible et engagée.

Luis Sepulveda, écrivain chilien né le 4 octobre 1949 à Ovalle et mort du Covid-19 à Oviedo le 16 avril 2020 a fait son entrée sur la scène littéraire internationale avec « Le vieux qui lisait des romans d'amour » en 1992. Sa carrière est riche de plus d'une vingtaine d'ouvrages. Son style fluide et poétique, son univers profondément humaniste en ont fait un des plus purs représentants d'une littérature populaire de haute qualité. Teintée de fantasmagorie, son œuvre touche au cœur d'enfant des lecteurs les plus aguerris comme à celui des débutants. Universelle, elle a rapidement gagné l'adhésion de tous en restant fidèle à elle-même. Le talent de cet homme de combat, qui a connu les geôles de la dictature Pinochet, s'étend au cinéma et au théâtre. Il portait en lui cette force de vivre, cette capacité de résilience qui impose le respect en nos temps d'épreuve. Il mérite aujourd'hui un hommage d'autant plus   émouvant. Ses livres restent, relisons-les, découvrons-les avec gourmandise et bonheur.

 

 Sur France Culture le 22 octobre 2019 :

 

Rencontre littéraire Luis Sepulveda et Anne-Marie Métailié en 2015 :

 

Comédie du Livre 2014 - Entretien littéraire avec Luis Sepulveda 

  

 Luis Sepulveda - L'écrivain du bout du monde  (Arte / Portraits d'écrivains)

 

© Crédits photographiques : https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Fichier:Luis_Sepulveda_-_CRL_-_Universit%C3%A9_Toulouse_Le_Mirail_-_octobre_2013.JPG

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.