Par Eric Parmentier, historien à L’école du Louvre.

A la fin du XIXe siècle, à rebours du positivisme ambiant, les artistes symbolistes ont fait le choix de se tourner vers leur « monde intérieur », préférant cultiver la passion du rêve, de l’étrange, de l’irrationnel et de l’occulte. Les images oniriques d’Odilon Redon, les paysages cosmiques d’Edvard Munch, les abstractions d’Hilma af Klint ou les compositions étourdissantes du spirite Augustin Lesage nous invitent à penser que l’œil de l’artiste est capable de percevoir, au-delà des apparences du monde sensible, des principes immuables de beauté et de vérité.
La conférence évoquera certains de ces artistes mystiques et visionnaires, qui ont su accorder leur sensibilité exceptionnelle à un langage pictural souvent novateur.

 

Entrée libre dans la limite des places disponibles.

 

Au-delà de 10 min après le début de la conférence plus aucune entrée ne sera autorisée. Merci de votre compréhension.

 

Détails des prochaines sessions

Aucune prochaine date