Cold Rock cyrillique en mode US ou RUS ?

Icy Men

La langue cyrillique est « jeune » (IXème siècle) et partagée par les peuples slaves de religion orthodoxe tel ce groupe ukrainien de belle facture. Si les deux premiers morceaux, malgré le dépaysement de la langue, restent proches d’une esthétique  « atlantique » classique en post punk / cold wave , les deux suivants issus de leur deuxième album s’orientent vers un ton plus original, sombre et sensiblement plus guttural, et fleurant mieux par la même la rudesse particulière de l’Histoire de l’Europe Centrale et de l’Est. Il faudra suivre ces « hommes des glaces ».

 

 

Капитан Ненавидит Море

« Le Capitaine déteste la Mer » est la traduction du nom de ce groupe russe, étendard sans doute emprunté à celui d’un film américain de Lewis Milestone de 1934. Ce groupe a déjà acquis une petite notoriété en Russie. Comme pour leurs cousins Icy Men, les deux premiers morceaux pourront peut être rappeller plusieurs influences d’Europe occidentale, dont Radiohead, mais les deux derniers, « Tuer » & « Absorber » font contraste par leur originalité : une voix particulièrement acérée et scandée sur un envirronement musical très bien construit habité à la fois de spiritualité orthodoxe et d’une approche « rock indus » décapante. Une belle claque à la RUS pour amateur de sensation forte. Le peu de mots intelligibles pour un non pratiquant de la langue sont « Supermarket » et « Coca Cola », sans doute hors d’une approche de type publicitaire.    

 

 

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.